Projet PHYTOFIBER : valorisation de biomasses issues de sols pollués
30 Juillet 2018

La contamination des terres constitue une menace pour la durabilité des usages des sols, et peut conduire à des problèmes écologiques graves en affectant les écosystèmes.
Le phytomanagement apparaît comme une solution de réhabilitation des sols contaminés : les végétaux cultivés contribuent à renforcer l’écosystème.

L’objectif du projet PHYTOFIBER, mené par FCBA et ses partenaires, est le déploiement d’une filière de valorisation de biomasses issues de sols pollués, axée sur la production de produits manufaturés à base de fibres végétales.

2 types de valorisation sont envisagées :  

  • Valorisation des fibres lignocellulosiques issues de sols  pollués : Fibres lignocellulosiques des gisements de bois existants issus de parcelles de phytomanagement. Ces fibres présentent une ressource pour les industries françaises de la pâte à papier ou des panneaux de process.
  • Valorisation des bio-composites à partir de fibres d’ortie : Afin de valoriser pleinement cette ressource naturelle, une bonne compréhension de leur comportement (mécanique et biologique) est nécessaire,  sous des conditions environnementales contrôlées.

 

Cette voie de phyto-stabilisation des sols et de valorisation des biomasses générées présente des intérêts notables en termes environnementaux et sociétaux.  PHYTOFIBER permettra d'évaluer les coûts et bénéfices d’un tel procédé, et de les comparer à des voies plus classiques afin d’en faire émerger les avantages.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site phytofiber.fr