Actions collectives

Dans votre secteur d'activité, FCBA participe et/ou anime des projets de recherche et développement à travers des actions collectives pour aider les entreprises à franchir des paliers technologiques

Sélection

Retour à la liste

TVS 20 : un outil et un nouveau concept au service de la mobilisation des bois en zones sensibles - Applications aux forêts du Grand Est

Dans le Grand Est, une partie de la ressource est sous exploitée voire inaccessible dans les zones de sols peu portants (zones humides) ou de fortes pentes. Ces dernières sont très sensibles au compactage par des engins d’exploitation, ce qui génère souvent un coût d’exploitation plus élevé et un impact écologique négatif. Pour ces raisons, cette ressource est souvent délaissée par les exploitants forestiers. La finalité de ce projet est donc de proposer aux professionnels du secteur un outil alternatif leur permettant de répondre à cette demande en respectant les aspects environnementaux tout en maitrisant le coût d’exploitation : le TVS 20, un treuil de débardage monté sur une pelle hydraulique.

Ce projet de 26 mois vise à apporter une solution innovante qui sera comparée aux machines actuelles et permettra également de définir les ressources mobilisables en forêts privée et publique, ainsi que l’édition d’une notice technique et des recommandations pratiques de l’exploitation dans les zones sensibles. Il est porté par l’entreprise Vigneau Matériels Forestiers et mené en collaboration avec FCBA, la coopérative Forêts et Bois de l’Est et l’Office National des Forêts (ONF).

 

Objectif :

La solution TVS 20, développée et testée dans le cadre de ce projet, a comme objectif de permettre aux entrepreneurs :

  • de répondre à des appels d’offre importants en accédant à des zones inaccessibles actuellement et donc de diversifier leurs marchés.
  • de pouvoir mobiliser, quand les conditions climatiques conduisent à une dégradation de la portance, les volumes de bois nécessaires aux attentes du marché.

 

Pour étayer le projet de développement technique, l’ONF réalisera sur la partie Grand Est du massif Vosgien, une étude de la ressource. Elle doit permettre d’évaluer sur une période de 10 ou 15 ans les volumes et produits mobilisables. Elle donnera de la lisibilité́ aux entreprises et aux gestionnaires, et permettra aux investisseurs et aux financeurs de préparer une stratégie de développement dans les années à venir.

Contact
Philippe Ruch