Essais Santé & Environnement

Nos laboratoires sont aussi reconnus pour leur grande expertise santé et environnement avec des essais sur les mesures de COV, en écotoxicologie, en contact alimentaire...

Info COVID-19

Pendant toute  cette période de reconfinement, nos laboratoires restent ouverts et nos activités d’essais maintenues.
Vous pouvez continuer à envoyer vos échantillons d’essais sur les sites respectifs.

 

Obtenir l’autorisation de mise sur le marché de vos produits en conformité avec les directives biocides et phytosanitaires, le règlement REACH

Mesurer la qualité de l’air dans les environnements intérieurs (habitats) ou extérieurs (sites industriels)

Être conforme à la réglementation environnementale

Tests microbiologiques sur des surface notamment destinées à être au contact des aliments

 

Essais de Qualité de I’air intérieur

Chambre d’essai 1 m3

Selon norme ISO 16000 sur échantillon de grande dimension

  • Etiquettage COV et formaldéhyde
  • Multimatériaux
12 chambres d’essais de 51 litres
1 chambre de 200 litres

Essai qualité de I’air intérieur

  • Etiquetage COV, et Formaldéhyde
  • Multimatériaux
  • Possibilité de faire plusieurs essais en simultané
Previous
Next

Essais en écotoxicologie

Aquatique

Norme essai OCDE 201,202,203: Algues, daphnies, poissons

  • Etiquetage R 50 – 53
  • lmpact des produits chimiques ou de lixiviats sur le compartiment aquatique
Terrestre
  • Phytotron, essai sur végétaux, vers de terre et microflore du sol
  • lmpact des matériaux ou de lixiviats sur le compartiment terrestre

Essais de biodégradabilité facile

Le devenir et le comportement dans le milieu marin

La protection du milieu marin n’a jamais été aussi cruciale. Les impacts combinés de la pollution, de la surexploitation et du changement climatique menacent la biodiversité et les écosystèmes qui sous-tendent la fourniture de nourriture, d’emplois et de loisirs pour des millions de personnes.

Encadrés par la règlementation REACH en Europe, les produits chimiques occupent une place essentielle dans la vie quotidienne. L’industriel doit fournir sous sa responsabilité des données relatives à l’impact potentiel de sa substance sur l’Homme et l’Environnement. Si les Fiches de Données de Sécurité sont bien renseignées sur le compartiment de l’eau douce, les données sont bien moins fournies sur le milieu marin. Or une contamination de ce milieu aura des effets nocifs sur la vie marine et en définitive sur la santé de l’homme par l’intermédiaire de la chaîne alimentaire.

Des essais sont préconisés pour identifier les substances dangereuses pour le milieu marin et éliminer les risques de pollution à la source. C’est grâce à la prise de conscience grandissante de la nécessité de protéger le milieu marin contre des charges croissantes de produits chimiques et de la nécessité d’évaluer la concentration probable des produits chimiques dans la mer, que des méthodes d’essai ont été élaborées afin d’évaluer la biodégradabilité dans l’eau de mer.

C’est pourquoi le laboratoire de Chimie-Ecotoxicologie, installation d’essais FCBA basée à Bordeaux, réalise l’essai de biodégradabilité en eau de mer selon l’OCDE306 (méthode du flacon fermé), sous Bonnes Pratiques de Laboratoire (BPL).

Sources :

  • https://www.ospar.org/
    Directive 2008/56/CE du Parlement Européen et du Conseil du 17 juin 2008 établissant un cadre d’action communautaire dans le domaine de la politique pour le milieu marin (directive-cadre stratégie pour le milieu marin)
  • https://reach-info.ineris.fr/

Tests microbiologiques sur des surfaces

(par exemple destinées à être au contact des aliments tels que plans de travail, table, etc…) :

  • Tests permettant de montrer que certains matériaux peuvent présenter des propriétés hygiéniques fortes. La mesure de l’élimination de bactéries et moisissures après nettoyage du matériau permet de caractériser son aptitude au nettoyage.
  • Tests sur des surfaces biocides pour démontrer leur efficacité pour prévenir le développement de microorganismes.