Témoignage Thomas Catterou

Témoignage Thomas Catterou
Au sein du laboratoire Essais & Simulations de FCBA Bordeaux, je contribue à la recherche sur les aspects vibration de planchers ou de structures liée aux sollicitations du vent, de l’homme (marche, machine à laver) et les interactions avec le confort ressenti par les usagers.
Thomas Catterou
Ingénieur Etude et recherche dans l’équipe Essais & Simulations
Thomas Catterou

Au sein du laboratoire Essais & Simulations de FCBA Bordeaux, je contribue à la recherche sur les aspects vibration de planchers ou de structures liée aux sollicitations du vent, de l’homme (marche, machine à laver) et les interactions avec le confort ressenti par les usagers.

La structure plancher bois est sensible aux vibrations. Or le confort des personnes face aux vibrations mécaniques et au rayonnement acoustique est prépondérant dans la définition de la qualité d’un bâtiment.

Je participe aux projets collaboratifs sur la thématique mécanique et plus spécifiquement les projets vibration sismique, vent, choc.

Le laboratoire de mécanique de FCBA dispose d’une table sismique qui permet d’évaluer les systèmes constructifs ou bâtiments, de comprendre les phénomènes de dissipation d’énergie pour les rendre plus résistants vis-à-vis des séismes. Cela permet de réaliser des essais de grandes dimensions sur des moyens d’essais forcément de taille limitée. Ce que nous avons fait avec le projet SimLawTimber, qui a pour but de définir des méthodes pour créer des maquettes à des échelles réduites qui soient représentatif de la structure réelle.

FCBA, en partenariat avec l’université de Grenoble, a mené récemment une campagne d’essais sur des modèles réduits de constructions biosourcées de typologie népalaises. L’objectif des essais était de mettre en évidence le comportement prometteur de bandes sismiques en bois. Cette technique présente l’avantage, outre de dissiper l’énergie, d’arrêter la propagation des fissures.

 Je suis amené aussi à développer des modèles numériques en amont ou en parallèle des essais. Ces modèles limitent ainsi le nombre d’essais à réaliser, ce qui diminue les coûts associés. En comprenant l’origine de défaillances, on peut ainsi proposer des améliorations dans la conception des produits.

Quelques informations sur les projets en cours de réalisation

  • Le projet aquitain VIBOIS vise à analyser le comportement vibratoire des planchers sous différentes sollicitations.
  • Le projet GIVILIF, soutenu par l’ADEME et en partenariat avec le CTICM et le GRECCAU, a pour but d’évaluer le comportement de planchers légers bois et/ou acier soumis à des sollicitations diverses et à en évaluer le confort.
  • Le projet Dsupsis, vise à évaluer la réaction au séisme de structures mixtes.
  • Le projet DynaTimberEyes, financé par l’ANR et qui débutera en novembre 2021, a pour objectif de développer une méthode de mesure par caméra des bâtiments bois moyennes et grandes hauteurs.