Sélection, mobilisation et évaluation pour le douglas

Sélection, mobilisation et évaluation pour le douglas
30.122015
Mots-clésAmélioration, Douglas, Génétique, Sélection, et Vergers à graines
Secteur
Forêt
DateProjet en cours
L’institut technologique FCBA, l’INRAE et l’ONF ont mis en commun leurs essais sur la génétique du douglas pour sélectionner une population d’amélioration répondant aux attentes de la filière. Cette sélection explore la diversité présente dans l’aire d’origine du douglas avec des descendances du Washington et de l’Oregon ainsi que de provenances de Californie. La population d’amélioration sera évaluée et conservée pour servir de base au programme d’amélioration génétique à mener sur plus long terme.

le renouvellement du massif de douglas, un enjeu fort !

Avec une surface de 400 000 ha, une récolte actuelle d’un peu plus de 2 Mm3 et une récolte future qui devrait être de l’ordre de 6 Mm3 en 2030, le Douglas est en France une espèce forestière majeure. Chaque année, environ 10 M de plants de Douglas sont vendus en France, ce qui représente une surface reboisée de l’ordre de 7 000 ha, cette surface devrait augmenter avec l’augmentation de la récolte.

Il est donc fondamental que les vergers à graines utilisés puissent répondre aux attentes de la filière (adaptation au changement climatique et qualité des bois répondant au mieux aux attentes des industriels) et permettre d’augmenter la compétitivité des entreprises utilisant le Douglas.
Les vergers de Douglas actuellement utilisés en France sont issus de 8 vergers à graines Français, dont la mise en place s’est échelonnée entre 1978 et 1989, l’âge de ces vergers s’échelonne entre 26 et 37 ans : il est donc nécessaire de prévoir dès maintenant leur renouvellement, étant entendu qu’il s’écoule une dizaine d’années entre le moment où un verger est planté et son entrée en production.

douglas-5174361_1920

25 ans de suivi scientifique au service de la filière

Récolte des greffons par grimpage

L’exceptionnel réseau d’essais dont on dispose actuellement est un argument majeur qui renforce la nécessité de renouveler les vergers actuels. En effet, l’INRAE, FCBA et l’ONF ont installé depuis un peu plus de 25 ans de nombreuses plantations comparatives de provenances mais surtout de familles issues de l’ensemble de l’aire naturelle. Ces dispositifs de comparaison ont été installés en France dans les grandes régions à Douglas (Bourgogne, Limousin…), mais aussi dans des stations plus sudistes. Ils représentent plus de 200 ha où tous les arbres sont suivis pied à pied et constituent donc un réservoir permettant de sélectionner des arbres pour, d’une part : produire de nouvelles variétés mieux adaptées, plus performantes, ou prenant en compte de nouveaux caractères (résistance à la sécheresse, qualité du bois…) et d’autre part assurer l’amélioration à long terme de l’espèce.

Objectifs

  • La sélection d’une population d’amélioration
  • La multiplication du matériel sélectionné par greffage et l’évaluation de cette population par la mise en place de conservatoires de clones et de tests clonaux
  • Réaliser des propositions pour la création de nouvelles variétés de Douglas.
Elevage des plants greffés au PNRGF-ONF de Peyrat le Chateau
Elevage des plants greffés au PNRGF-ONF de Peyrat le Chateau