BIOImpulse : Permettre l’essor de la filière française de chimie biosourcée

BIOImpulse : Permettre l’essor de la filière française de chimie biosourcée
30.032019
Mots-clésBiosourcé, CLT, Innovation, Panneaux à base de bois, et Santé
Secteur
2de transfo & Construction, Ameublement et Aménagement et Environnement
DateProjet en cours
Les colles traditionnelles contiennent des substances dites Substance of Very High Concern (SVHC), de type formaldéhyde, résorcinol, isocyanate, etc., dont l’impact sur l’environnement et la santé est désormais avéré. Le consortium de recherche, emmené par Michelin via son entité ResiCare, envisage de développer une solution alternative au bénéfice des marchés de l’automobile et de la construction bois.

La synthèse d’une nouvelle molécule d’intérêt à l’aide de de levure, son développement et son process de production seront conduits par Lesaffre, entreprise spécialisée dans les solutions de fermentations appliquées aux biotechnologies, avec le soutien de l’INRAE et de l’INSA de Toulouse. La formulation de la résine « verte » et confiée à Resicare. Le FCBA interviendra pour valider les performances des colles élaborées au regard du cahier des charges de la filière bois. « Les applications concernent les panneaux structurels (lamellé-collé, CLT) et les panneaux de process (panneaux de particules, panneaux de fibres et OSB)

Objectifs

Substituer aux résines adhésives pétro-sourcées actuellement employées par l’industrie une résine d’origine biosourcée

Identifier les applications les plus prometteuses et accompagner le partenariat dans l’évaluation des performances des produits

Projet financé par l’ADEME Partenaires : organisme de recherche et assimilés
INRA, INSA

Partenaires industriels Lesaffre / LEAF, ResiCare(Michelin)