PPMBA - Projet Pilote de Mobilisation des Bois en Auvergne

PPMBA - Projet Pilote de Mobilisation des Bois en Auvergne
31.122015
Mots-clésHumain - opérateur et Récolte forestière
Secteur
Forêt
DateProjet terminé
L'ADEME et le Ministère de l’Agriculture ont soutenu de 2011 à 2015 un projet pilote de mobilisation de la ressource forestière. Cette expérimentation consistait à réunir, sur un territoire choisi, les conditions d’une mobilisation de bois efficace dans le respect des exigences d’une gestion forestière durable, les volumes supplémentaires devant couvrir, en fonction de leur qualité, l’ensemble des usages.

L’accompagnement par FCBA consistait en une démarche globale de suivi, d’évaluation et d’identification des conditions de démultiplication de l’expérimentation menée en région Auvergne.

L’Auvergne a été une région pionnière pour le recrutement, sur fonds publics, d’animateurs chargés de sensibiliser les propriétaires forestiers privés sur les possibilités de valorisation de leur patrimoine forestier. Dans ce processus, l’échelle de temps et la confiance entre les différentes parties sont des éléments clés. En effet, il faut du temps et du savoir-faire pour parvenir à susciter l’envie chez un propriétaire de déclencher un acte de gestion et de récolte sur le terrain. Ensuite, le passage à la pratique reste une démarche complexe et perçue comme à risques (le propriétaire se retrouve entre autres à devoir prendre contact avec des professionnels dont il ne connaît généralement pas le métier et sur un sujet avec lequel il est peu familiarisé), qu’au final le « passage à l’acte » ne se fait pas.

Dès lors, le postulat de départ a été de dire que les acteurs du PPMBA travailleraient ensemble à réduire ces difficultés à travers un bouquet d’actions complémentaires qui ont, de fait, été réalisées sur 4 ans.

Objectifs

L’objectif principal était donc de produire des méthodes et des outils permettant de favoriser la diffusion des bonnes pratiques et d’améliorer la performance de l’animation auprès des propriétaires privés hors des circuits de gestion – mobilisation. Il en ressort des résultats de deux natures :

Une boite à outils à destination des animateurs, enrichie :

  • De deux guides de bonnes pratiques de l’animation auprès des propriétaires, lors d’animation sur des massifs ou lors d’intervention spécifiquement ciblées sur le foncier morcelé
  • D’outils de type gestion de la relation clients (au sens propriétaires = clients de l’animation) adoptés au CRPF (Centre Régional de la Propriété Forestière)
  • D’une méthodologie d’évaluation quantitative de la récolte supplémentaire
  • D’une clé de détermination de l’état sanitaire de la sapinière et du potentiel de résilience des arbres sur pied

Les enseignements des tests de deux variantes d’organisation, dont celle dénommée « mise en visibilité » qui a donné des résultats particulièrement positifs.

Ainsi, c’est cet axe méthodologique « cœur de cible du projet pilote » qui livre au moment du bilan le plus de résultats utilisables par les acteurs de l’animation, les opérateurs économiques et les propriétaires bénéficiaires des services. Que ces résultats soient de type savoir-faire, outil ou service, ils méritent d’être pris en compte dans les politiques publiques de soutien à l’animation en forêt privée.

Financeurs de ce projet :
ADEME et MAAF