REFER : Réseau Expérimental Forestier d’Essences de diversification pour le Renouvellement des forêts

REFER : Réseau Expérimental Forestier d’Essences de diversification pour le Renouvellement des forêts
01.032021
DateProjet en cours
Dans le cadre de l’adaptation des forêts au changement climatique, le projet REFER cherche à valoriser les parcelles d’essences peu communes, installées depuis plus de 10 ans dans les différents réseaux expérimentaux forestiers des partenaires, qu’il s’agisse de dispositifs scientifiques ou de peuplements « en gestion ». Il s’agit en particulier d’identifier des sites capables de fournir des échantillons de bois et/ou des ressources génétiques utilisables à terme.

Parcelle FCBA de Cessey-sur-Tille = Peuplement de Cyprès de Leyland d’une dizaine d’années

Les évolutions climatiques en cours laissent penser que le changement d’essences pourrait être une des voies pour adapter la forêt aux nouvelles conditions stationnelles. De nombreuses initiatives en cours, portées en particulier par le RMT Aforce, explorent cette voie à travers la prédiction de la vulnérabilité des essences (CLIMESSENCES) ou la gouvernance de l’installation d’un réseau de comparaison d’espèces (ESPERENSE). En parallèle, il existe déjà une grande quantité d’informations mobilisables dans les parcelles déjà installées, parfois depuis longtemps, avec des essences peu communes.

FCBA et ses partenaires (INRAE, CNPF-IDF, ONF), tous membres du RMT Aforce, envisagent de valoriser conjointement dans un projet commun leurs réseaux expérimentaux forestiers portant des essences originales, souvent installés depuis plusieurs dizaines d’années. Le projet REFER a pour objectifs d’identifier des essences adaptées aux conditions stationnelles actuelles et futures, capables de produire des volumes de bois utilisables par l’industrie.

Parcelle FCBA de Saint-Avé = Pile de bois de Cyprès de Leyland 

Parcelle FCBA de Saint-Avé = Peuplement de Cyprès de Leyland d’une trentaine d’années

Parcelle FCBA de Bel-Air = Peuplement de Séquoia toujours vert d’environ 35 ans

D’un point de vue opérationnel, il s’agit :

  • d’identifier et d’actualiser les connaissances sur les parcelles d’intérêt dans les différents réseaux forestiers existants, y compris les références en gestion (îlots d’avenir, peuplements atypiques),
  • de synthétiser les informations relatives à l’adaptation et la croissance des essences les plus pertinentes,
  • d’identifier pour ces essences, des ressources génétiques performantes susceptibles de servir de matériel de base à des matériels forestiers de reproduction (graines, boutures, greffons) sur le territoire national,
  • d’identifier de potentielles sources d’échantillons de bois de dimension suffisante pour caractériser ces essences pour un usage industriel.

Coordinateur du projet :
FCBA

Partenaires : 
INRAE, ONF, CNPF-IDF

Financeurs :
MAA, FBF