FCBA INFO : Déterminismes de la formation du duramen chez le douglas entre sylviculture et génétique

FCBA INFO : Déterminismes de la formation du duramen chez le douglas entre sylviculture et génétique
07.042020
TypesPublications des experts
Secteurs
Forêt
Mots-clésDouglas, Génétique, Sylviculture

Le douglas (dont la France est le 1er producteur en Europe) se démarque des autres résineux par son bon niveau de résistance mécanique mais aussi par la durabilité naturelle de son duramen. C’est un réel élément de différenciation (sur des marchés à forte valeur ajoutée, notamment face aux bois blancs, qui restent majoritairement utilisés, mais qui nécessitent un traitement pour devenir durable. Cette caractéristique lui permet d’être utilisé en extérieur sans traitement (jusqu’à la classe 3.2 lorsque les conditions de mise en œuvre le permettent) en structure, terrasse, platelage et bardage. Ces usages à haute valeur ajoutée possèdent des tolérances variables de proportion d’aubier (de 0 à 10%) sur les sciages utilisés. En scierie, l’optimisation de la production passe par le choix du schéma de sciage et le tri des produits sciés. La quantité de duramen dans les billons apparait alors comme un point clé de la chaîne de valeur parmi les autres critères de classement.