REDEME reconnaissance d'essences en menuiserie

REDEME reconnaissance d'essences en menuiserie
01.062016
Mots-clésCodifab
Secteur
2de transfo & Construction
DateProjet terminé
Suite à l’exigence grandissante de la déclaration d’essences et de son origine, renforcée par l’entrée en vigueur du Règlement sur le Bois de l’Union Européenne (RBUE / FLEGT– Mars 2013) les professionnels du bois, en particulier ceux de la menuiserie ont besoin de pouvoir afficher et prouver la provenance de leurs bois, qu’ils soient français ou exotiques.

Les exigences techniques sur les produits de construction en bois, notamment vis-à-vis de la durabilité, nécessitent également la reconnaissance des parties aubieuses. Cette reconnaissance ou identification d’essences est restée pendant très longtemps une affaire de spécialistes puisqu’elle nécessitait en parallèle la construction d’un référentiel sur la base d’une nomenclature botanique pour intégrer des essences au fur et à mesure de leur découverte. Aujourd’hui, bien que ce référentiel soit toujours en évolution, plusieurs techniques se développent autour de la reconnaissance ou de l’identification d’essences accessibles aux non spécialistes et transférables en entreprises.

Objectifs du projet

Dans un premier temps, FCBA a proposé de recenser l’ensemble des techniques de reconnaissance ou d’identification d’essences existantes par une étude bibliographique à l’échelle mondiale.
FCBA a proposé ensuite aux professionnels des menuiseries, en fonction des essences concernées et après le recensement précis de leurs besoins en termes d’identification d’essence ou reconnaissance d’aubier, une ou plusieurs méthodes permettant cette identification officielle et reconnue, ainsi que les éléments nécessaires à son évaluation technico économique (faisabilité industrielle et économique).

Partenaires sur ce projet : 
Gilles Marmoret (CAPEB), Adrien Parquier (FFB), Philippe Macquart (UFME), Eric Proeschel (groupe Lapeyre), Patrick Martin (ATIBT)

Financeurs :
Codifab